La terre cuite, un produit écologique

Depuis quelques années, de plus en plus de personnes agissent en pensant aux conséquences pour l'environnement. Cela passe, par exemple, par le choix des matériaux de construction pour les habitations. Et de ce point de vue là, la terre cuite a tout bon.

Comment obtient-on de la terre cuite ? Tout simplement en cuisant de l'argile. On parle donc d'un matériau 100 % naturel mais aussi sain et minéral. Concernant la fabrication de la terre cuite, sachez qu'elle a un faible impact environnemental. Voici comment se passe le processus de fabrication. On commence par l'extraction de l'argile dans une carrière. On broie ensuite cette argile et on la débite sous la forme d'un long ruban. On va par la suite découper celui-ci et y déposer des poudres minérales qui viendront colorer l'argile en lui apportant toutes les nuances pour la tuile par exemple. Puis on passe au séchage et à la cuisson (des tuiles par exemple) à des températures allant de 900 à 1 100°C.

Qui dit cuisson dit forcément émissions de CO2. Mais depuis des années, les entreprises travaillant la terre cuite se sont engagées à réduire ces émissions. Elles les ont ainsi divisées par deux en 30 ans. Un bel effort pour l'environnement ! En outre, il faut garder à l'esprit que les éléments en terre cuite, comme les tuiles, sont souvent fabriquées localement et qu'ils ont une durée de vie importante jusqu’à 100 ans. D'où un bilan énergétique global excellent pour la terre cuite.

pub